Temps de lecture : < 1 minute
()

Le jeudi de la mi-carême est vécu différemment selon que l’on soit Guadeloupéen, Martiniquais ou Guyanais.

En Martinique, c’est presqu’un jour comme les autres. L’éruption de la Montagne Pelée en 1902 a cassé pendant un temps à Saint-Pierre toutes les manifestations liées au carnaval. Ce qui a sans doute eu une incidence sur la disparition de la mi-carême.

Alors qu’en Guadeloupe, les établissements d’enseignement sont fermés. Les salariés sont soit en congé pour la journée ou à partir de 13h. Des défilés en rouge et noir sont prévus à Basse-Terre et Pointe-à-Pitre. À Marie-Galante, à la Mi-Carême, c’est le HANDIVAL au bourg de Saint-Louis. C’est le défilé des personnes en situation de handicap accompagnées des groupes de l’île, de 16h à 18h30.

Mi-carême en Guadeloupe, Martinique et Guyane

En Guyane, pas de jour de relâche prévu sur le calendrier scolaire avec toutefois un défilé programmé à Cayenne (mi-carême des enfants à 8H45, du stade scolaire à la place centrale des Palmistes) et Saint-Laurent (16h à 19h).

Que représente pour vous ce jeudi de la mi-carême? Avez-vous l’explication de cette différence de traitement entre les trois territoires ?

Mi-carême en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Vous avez trouvé ceci intéressant ?

Cliquez sur une étoile pour noter ceci!

Note moyenne / 5. Décompte des voix:

Pas de votes jusqu'à présent! Soyez le premier à évaluer ce post.

Comme vous avez trouvé ce post utile...

Suivez-nous sur les médias sociaux!

Nous sommes désolés que ce post n'a pas été utile pour vous!

Laissez-nous améliorer ce post!

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post?