Localisée à l’extrême sud de la Martinique, au bout de la presqu’île de Sainte-Anne, la Savane des Pétrifications ne ressemble en rien aux autres paysages de l’île. Au milieu d’un secteur aride, quasi-désertique, on découvre un territoire étonnant qui a quelque chose de lunaire. Le lieu doit son nom étrange au fait qu’autrefois on pouvait admirer des morceaux de bois, voire des arbres, fossilisés. Il s’agit en effet de la partie la plus ancienne de la Martinique, avec la presqu’île de la Caravelle. Aujourd’hui, malheureusement, à cause des nombreux pillages qui ont eu lieu, ces vestiges géologiques ont disparu, au grand désarroi des protecteurs de l’environnement martiniquais.

Prisé des amoureux de marche, le sentier qui passe à travers la Savane des Pétrifications est une petite partie de la fameuse randonnée de la Trace des Caps. Il débute ici à côté de l’anse à Prunes et de sa très jolie plage de sable fin. Plus on avance, plus on voit la végétation disparaître, et le contraste avec le début de la promenade est saisissant. Au fil de la balade, on bénéficie aussi de très beaux points de vue sur la côte, notamment au niveau de la pointe d’Enfer. Ici, la mer est souvent agitée et les vagues puissantes viennent s’échouer contre la falaise…

Non loin de la Savane des Pétrifications, on pourra apprécier le temps d’une pause détente les charmes de la plage de Grande Anse des Salines, dont le sable fin, les cocotiers et la mer turquoise font le bonheur des amateurs de farniente.