Formé de deux îles, que sont Terre-de-Haut et Terre-de-Bas, cet archipel inhabité est situé à une dizaine de kilomètres au sud-est de la pointe des Châteaux. Protégées par une réserve naturelle, à la fois marine et terrestre, les îles de la Petite-Terre, entourées d’un récif corallien, abritent une incroyable richesse naturelle. Côté faune, on peut citer la présence d’iguanes antillais, de bernard l’hermite, de lézards, d’oiseaux sédentaires et migrateurs, de tortues marines, ainsi qu’une grande variété d’espèces de poissons, et côté flore, la présence de gaïacs, d’agaves, de violettes bord de mer, de thé pays… Un véritable petit coin de paradis ! Pour en savoir plus sur ce patrimoine préservé, direction le phare de Terre-de-Bas, surnommé le phare du bout du monde, qui accueille un musée de la faune et de la flore.

Si l’île de Terre-de-Bas est accessible par bateau au départ de Saint-François, l’île de Terre-de-Haut est quant à elle strictement interdite au public, ce territoire étant, dans un but de préservation, uniquement autorisé aux scientifiques et aux gardiens de la réserve.